"Fictions, Séries et Transformation digitale"

Quand l’intelligence artificielle devine la fin de Game of Thrones

Partager :

De West World à Black Mirror, en passant par Her et Throne of Legacy, l’univers de la fiction d’anticipation explore le thème de l’intelligence artificielle, étroitement liée à l’avenir de l’humanité. Mais si les séries sont capables de prédire le futur de l’humanité, serait-il possible, à l’inverse, que l’intelligence artificielle prédise le futur des séries ? C’est vers ce scénario « inversé » que nous pourrions nous diriger, depuis la création par l’ingénieur Zach Thoutt d’un programme capable d’imaginer la suite de Games of Thrones (GOT). De quoi patienter avant la sortie de l’ultime saison 8, qui ne devrait pas voir le jour avant 2019…

L’intelligence artificielle va-t-elle bientôt remplacer l’imagination des scénaristes ?

Pour prédire la suite de GOT, Zach Thoutt a créé un réseau de neurones récurrents, une intelligence artificielle capable d’ingérer puis de répéter des schémas pour en imaginer de nouveaux. Il a donc fait « lire » par un ordinateur la série de romans sur laquelle s’appuie la série, A Song of Ice and Fire, soit environ 5 376 pages. Il a également doté son intelligence artificielle d’une « long short-term memory », un outil indispensable pour que la machine ne prédise pas d’événements incohérents ou trop répétitifs. Le résultat n’est évidemment pas parfait : l’IA a par exemple imaginé certaines trames avec des personnages déjà morts. Mais malgré une grammaire approximative et une absence de style, quelques rebondissements valent la peine qu’on s’y intéresse. On apprend entre autres que Jaime Lannister tue sa sœur Cersei. De son coté, Jon Snow se met à chevaucher un des dragons de Daenerys, tandis que cette dernière finit empoisonnée par son fidèle conseiller eunuque Varys. Bref, ces scénarios machiavéliques vont sans doute alimenter les sites de « fanfiction » en attendant le scénario officiel qui sera révélé en 2019 !


DKRYPTAGE

A l’heure où les robots sont capables de battre l’homme au jeu de Go, de converser avec des clients ou d’enregistrer et de classifier des données pour rembourser des assurés, la créativité serait-elle l’un des derniers domaines où les robots ne nous surpassent pas (encore) ? Oui, si l’on en croit le World Economic Forum, qui a défini la créativité comme l’une des trois aptitudes qui seront les plus recherchées dans le domaine RH en 2020. Non, si l’on en croit certaines tendances qui émergent dans le domaine artistique : le premier album de musique composé par une intelligence artificielle vient tout juste de sortir sous le nom de I Am AI. Les robots ont également fait leur entrée dans le journalisme, et au Japon, une intelligence artificielle a même écrit un roman ! Musique, image, vidéo, littérature…, la créativité des machines semble finalement avoir de beaux jours devant elle !

Partager :